Le plateau de compétition

Nous allons analyser ici les informations correspondantes au plateau de compétition 2020 – 2021. Nous allons en dégager des lignes de forces pour choisir une stratégie de solution des tâches à mener et en déduire la répartition et les priorités à donner à notre ou nos robots. On listera aussi toutes les contraintes importantes pour notre et nos robots.

Regardons d’abord les composantes de ce plateau :

1. Un très grand nombre d’échantillons. Intérieures et extérieures du plateau. Ces échantillons sont coté rocher ou coté trésor.

Par ailleurs quelques autres éléments :

2. Des carrés de fouille au nombre 10 avec une résistance à mesurer sur la tranche haute.

3.Une vtrine à concevoir qui doit receoir la statuette et s’activer alors, activation à concevoir.

4. Une zone de chantier avec en partie haute un piédestal où se place la statuette et où devra être posée la réplique. et en partie basse un triangle de réserve de chantier où stocker des échantillons.

5.Une galerie inclinée à 60° pour chaque équipe où ranger des échantillons

6. Un campement où ranger des échantillons et où se garer en fin de compétition.

7. Des distributeurs équipés de 3 échantillons (un de chaque couleur) inclinés à 60°

 

Les taches à assurer

Le robot doit, au choix de l’équipe :

1. Déplacer des échantillons de leur emplacement d’origine vers : Le campement, la galerie, la réserve de chantier. Les points rapportés  de leur face trésor est le double de leur face rocher. Il est donc judicieux de savoir retourner les faces des échantillons.

2. Déposer sur le piédestal la réplique embarquée au départ.

3. Prendre la statuette sur le piédestal et la déposer sur la vitrine

4. Activer la vitrine à la pose de la statuette

5. Basculer les carré de fouille de son équipe (reconnus par la valeur de la résistance électrique mesurée sur la tranche.

6. Pronostiquer son score le plus précisément possible

7. Rentrer dans le campement ou une des zones de fouilles à la fin de la compétition.

 

Choix stratégique retenu

Du fait de ces 7 tâches, notre club robotique a décidé de répartir les activités comme suit: Deux robots,

– un robot principal chargé des toutes actions 1 – 5 – 6 ;

– et un robot secondaire envisagé dans un secon temps pour assurer les tâches 2 – 5.

Cette répartition permet aussi de remarquer la différence principale entre les deux robots : la performance essentielle du robot principal sera la vitesse de déplacement : plus de 20m de déplacements en 100s ! Alors que le robot secondaire n’aura à faire que 5m au pire ! Il pourra être bien plus lent et, par ailleurs, les endroits où il se déplace (fond de plateau de l’équipe) sont hors des lieux où un robot adversaire est susceptible de venir les déranger … Donc éviter tout contact avec un adversaire sera simple

Laisser un commentaire